FORUM PRIVE
anipassion.com
Partagez|

[Flashback] Non, il n'y a pas de vodka dans un martini (Violet & Edwin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ATLANTA HISTORY CENTER
avatar

SAC A DOS DU SURVIVANT
SAC A DOS: - 1 bouteille d'eau de 1L

♦ Balles : 54
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net/

MessageSujet: [Flashback] Non, il n'y a pas de vodka dans un martini (Violet & Edwin)   Mer 29 Aoû - 20:54

Non, il n'y a pas de vodka dans un martini Violet ◆ Edwin
Elle attrapa son chiffon et elle essuya le comptoir avec un sourire en coin. La soirée n’avait pas encore commencé, et la jeune femme savait d’avance que ce serait un de ces soirs tranquilles où elle pourrait prendre un peu de temps pour s’avancer dans les dessins qu’elle devait rendre pour ses cours. Elle avait déjà, d’ailleurs, glissé son carnet de croquis et son fusain entre deux bouteilles, cachés sous le comptoir. Elle avait presque hâte de pouvoir le sortir pour terminer la bande dessinée qu’elle avait commencée avec l’un de ses professeurs. Il l’avait félicitée pour son imagination, et il lui avait laissé entendre que si son trait de crayon suivait ce qu’elle lui avait expliqué, il ne voyait pas comment lui mettre autre chose que sa note maximum.

Ce soir, il n’y avait que deux habitués attablés au comptoir, et un couple qui se faisait des mamours à une table. Elle s’attendait presque à ce que son manager la renvoie chez elle plus tôt que d’habitude. Elle était en train de vérifier que tous les verres étaient parfaitement transparents à la lumière lorsque le manager arriva avec un inconnu. Violet, voici Edwin. Je te laisse le former ce soir. Violet eut un sourire alors que le manager disparaissait dans son bureau presque immédiatement. Elle haussa un sourcil et elle leva la main droite pour la tendre au nouveau venu. Bienvenue ! , dit-elle avec un sourire. Je suis Violet et donc tu vas être celui qui va m’aider les soirs d’affluence c’est ça ? Bon. Elle ne pourrait pas dessiner ce soir. Les deux piliers de bar avaient tourné la tête vers eux et elle leur sourit. L’un des deux commanda une pinte et elle sourit à Edwin. Première leçon. La pinte, dit-elle en récupérant le verre sous son comptoir. Elle tendit l’objet à son apprenti et désigna la pompe. N’y va pas trop fort sinon tu vas en mettre partout Par sécurité, elle récupéra son carnet à dessin pour l’éloigner. C’est ce qu’on sert le plus souvent, mais il y a un coup de main à prendre. Penche le verre pour éviter que ça ne fasse trop de mousse dès le début, et redresse le sur la fin pour que le verre soit beau. Elle lui sourit et elle ajouta, juste avant qu’il se lance : Gaffe à ne pas trop y aller sur la pompe au début. Parce que ça va plus vite qu’on ne le croit.

©️blue raven.




VioletWhoever fights monsters should see to it that in the process she does not become a monster. And if you gaze long enough into an abyss, the abyss will gaze back into you.
Revenir en haut Aller en bas
ATLANTA HISTORY CENTER
avatar

SAC A DOS DU SURVIVANT
SAC A DOS: - 1 conserve de viande.
- 1 bouteille d'eau (1 litre).
- 1 surin

♦ Balles : 33
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Non, il n'y a pas de vodka dans un martini (Violet & Edwin)   Lun 1 Oct - 22:11

It's a nightmare... ?
Liza Newman & Edwin Allen

   
« and now they're outside ready to bust, it looks like you might be one of us »
Dans à peine une heure, le jeune homme doit être derrière le comptoir, pour effectuer sa première soirée de travail. Un petit job pour financer ses études et aider ses parents. Entre autre. C'est la première fois qu'il va se retrouver serveur, et ce malgré sa maladresse. Comme à chaque fois, il y a un peu d'appréhension, de stress, lui qui manque de confiance en lui. L'envie de rester là est grande, vautré au fond de son clic-clac, emmitouflé dans la couette, avec sa manette de Playstation en main. Mais bon, la motivation revient vite. Un peu d'argent de poche pour pouvoir aider ses parents et payer ses études. Le jeune homme s'extirpe de son lit, gagnant la salle de bain, à l'autre bout du couloir. Il se glisse sous la douche, l'eau froide l'aidant à se redonner confiance. Il finit par en ressortir, quelques minutes plus tard, s'habillant afin d'être présentable au bar. Il descend les escaliers en trombe et claque la porte d'entrée, la verrouillant derrière lui. Il avance dans la longue rue, avant de sauter dans le premier bus qui le rapproche du centre-ville et du bar où il va officier. Ce serait con d'être en retard dès le premier soir. Il regarde frénétiquement sa montre, lâchant un soupir de soulagement avant de pousser la porte du bar, n'étant pas en retard. Il remarque qu'il y a peu de monde, ce qui lui enlève un poids de l'estomac. Lui qui est de nature timide et ultra réservé. Il n'a guère le temps de s'attarder qu'une voix masculine l'interpelle.  

- Ha ! Ed' ! Viens par là !

Un homme se tient de l'autre côté du comptoir et l'accueille avec un large sourire, tandis qu'Edwin le regarde. Le gérant, celui avec lequel il avait échanger au téléphone, semblant ravi de le voir. Le jeune homme se demandait s'il y avait plus d'affluence que ça d'habitude. Il reconnait sa voix. Carter. Il ne connait même pas son nom de famille. Il l'attire alors vers le comptoir où travaillait déjà une jeune rousse, lui annonçant qu'elle allait le former. L'homme disparut, le laissant seul avec la jeune femme.    
Elle lui tendit sa main fine qu'il serra dans la sienne.

- 'chanté ! Edwin, ou Ed' si tu préfères...

Faute à la timidité. Toujours est-il qu'elle lui sourit poliment.

- C'est ça. Dit-il avec un très fin sourire.

La jeune femme entra dans le vif du sujet, ne perdant pas une seconde. Elle lui tendit un verre qu'il prit. Première leçon, la pinte donc. Le jeune homme l'écouta attentivement, ne voulant pas faire une bêtise dès les premières minutes et faire mauvaise impression.

- D'accord. Dit-il une fois qu'elle lui ai donné toute les consignes.

Le jeune homme posa son verre contre la pompe, le penchant comme elle l'avait dit. Plus qu'à tirer doucement pour ne pas faire déborder le verre. Il actionna la pompe soigneusement, comme s'il s'agissait d'un objet fragile, sous le regard expert le la jeune rousse.

 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] Non, il n'y a pas de vodka dans un martini (Violet & Edwin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A BULLET IN THE HEAD :: Atlanta :: Buckhead :: Quartier résidentiel-